Gateway to international timbertrade

Timber Trade Portal mis à jour et disponible en français!

15 December 2020

Pour la deuxième fois après son lancement en 2016, Timber Trade Portal a été mis à jour. L’ensemble des profils pays ont été révisée et certaines pages rajoutées. L’ensemble du portail est maintenant aussi disponible en français pour nos lecteurs francophones.

Les profils de pays fournissent des informations utiles aux négociants en bois nationaux et internationaux et aux autres acteurs de la chaîne de valeur du bois qui mettent en œuvre une diligence raisonnée sur l'origine et la légalité du bois. En effet, il est indispensable de disposer d'informations fiables et spécifiques à chaque pays et de comprendre les procédures de commerce du bois pour assurer une diligence raisonnée. 

Le portail sur le commerce du bois contient des profils de pays de trois parties du monde : Afrique (8 profils), Amériques (6 profils), et Europe de l'Est et Asie (9 profils). Tous les profils de pays ont été examinés avec précision grâce aux contributions d'experts locaux et spécifiques à chaque pays.

Le processus de révision a été basé sur une analyse des développements récents et significatifs en termes de progrès des pays dans l'établissement de systèmes nationaux de traçabilité du bois et de systèmes d'assurance de la légalité du bois ou d'autres mesures législatives connexes. Certains de ces pays (Cameroun, République centrafricaine, Ghana, Guyane, Honduras, Indonésie, République du Congo et Vietnam) le font dans le cadre d'un APV FLEGT existant avec l'Union européenne.

Toutes les questions, remarques et suggestions concernant les profils de pays sont les bienvenues et peuvent être soumises en utilisant le formulaire de contact sur le site internet. 

29-07-2020
La République du Congo promulgue le nouveau Code forestier
Le 8 juillet 2020, la République du Congo (Congo-Brazzaville) a définitivement adopté la loi n° 33-2020 concernant le nouveau code forestier. Cette nouvelle loi était discutée depuis 2018 et faisait toujours l’objet de débats à l’Assemblée nationale en avril 2020. Le nouveau code forestier introduit de nouveaux concepts tels que la certification, la vérification de la légalité, la considération des communautés riveraines, la déforestation et la reforestation, la lutte contre le changement climatique, les crédits carbones etc.