• Russie

Autres indicateurs et données de la filière forêt-bois et du commerce légal du bois en Russie

Indice de perception de la corruption Russie (2020)

30

/100

Le score d'un pays indique le niveau perçu de corruption dans le secteur public sur une échelle de 0 (très corrompu) à 100 (très sain).
Source: Transparency International

 

Interdiction & quota

En 2010, la Russie a interdit l’exploitation du pin de Corée (Pinus koraiensis). Le pin de Corée est essentiel pour la conservation du tigre de Sibérie. Une nouvelle version de la « Liste des essences d’arbres et d’arbustes dont l’exploitation est interdite », qui comprend le pin de Corée, a également été approuvée le 2 août 2010 et est incluse dans la norme FSC nationale russe.

 

CITES et espèces protégées

Les espèces suivantes provenant de Russie sont inscrites aux annexes de la CITES :

Annexe II de la CITES :

  • If du Japon (Taxus cuspidata)

Annexe III de la CITES :

  • Pin de Corée (Pinus koraiensis)
  • Frêne de Mandchourie (Fraxinus mandshurica)
  • Chêne de Mongolie (Quercus mongolica)
 

Initiatives nationales sur la légalité des bois

La Russie n’envisage pas de conclure un Accord de partenariat volontaire (APV) FLEGT avec l’Union européenne.

 

Certification tierce partie

FSC
Il existe actuellement 160 certificats FSC valides couvrant une surface de 53,46 millions d’hectares de forêts russes certifiées d’après les critères du Forest Stewardship Council (FSC), selon le document « FSC Facts & Figures » (FSC - Données et chiffres clés) publié en avril 2020.

PEFC
Le projet de certification forestière nationale russe a été approuvé de nouveau au début de l’année 2016. En avril 2020, une zone de plus de 31 millions d’hectares a été certifiée par le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC), selon le document « PEFC Facts & Figures » (PEFC - Données et chiffres clés) publié en avril 2020.